J’ai testé le concept « Fier Comme Un Paon »

Hellooooo !

J’ai eu la chance de tester la formule fier comme un paon. Tu connais ? Sinon je t’explique :

Tu veux te coudre une fringue mais tu n’as pas du tout envie de retailler le patron à tes mesures car t’es entre 3 tailles (c’est mon cas!!!!), tu as la flemme de couper ton tissu,… Fier comme un paon a la solution. Tu vas sur leur site, tu choisis ton vêtement, tu choisis ton tissu, tu rentres une douzaine de mesures dans un formulaire dédié. Et là, l’équipe de fier comme un paon te fait ton modèle sur-mesure, parfaitement adapté à ton corps, coupe ton tissu, et t’envoie un colis avec ton tissu déjà coupé à ta taille avec les marges, les crans et tout et tout, ton fil assorti, ton patron pour pouvoir refaire et refaire ce modèle qui te va comme un gant. Toi, t’as plus qu’à coudre. En deux heures l’affaire est pliée. Finalement, tu n’as que l’étape plaisir, adieu les moments relou. Du coup, ça te laisse du temps pour broder ton vêtement par exemple, et le rendre encore plus unique.

J’ai choisi le modèle de sweat #lakiffante , j’adore les sweats car c’est portable pour aller travailler en faisant dépasser un col de chemise, pour dormir, pour faire du sport, pour sortir en ajoutant un énorme collier, pour traîner… Un vêtement tout terrain ! Le tissu envoyé est très doux, c’est vraiment de la bonne qualité, et évidemment tout tombe parfaitement bien. Je suis ravie de ce sweat, et je trouve que l’encolure est vraiment bien coupée. Le bord-côte est très joli et tout s’emboîte. Du coup, je vais broder des grosses fleurs sur l’épaule, car j’ai plus de temps !

Le prix est plutôt abordable : 35€ le sweat, avec fil et bord-côte; et un patron unique sur(mesure, franchement c’est super correct.

Par ici les photos !

Publicités

Cardan… Ou le retour des 90’s!

Blouson cardan damn good caramel (16).jpgBonjour bonjour!

Tu as vu, j’ai arrêté de numéroter les titres de mes articles, car ça fait un peu maniaque de l’organisation, mais sache que ça me coûte 🙂 « beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup » comme dirait mon ami Mamadou.

Voici donc, pour mon 101e projet (haaaa elle a réussi à le placer), le blouson Cardan de la créatrice de génie Julia « Damn Good Caramel ».

J’ai eu la chance de coudre cette veste avant la sortie du patron, et encore une fois c’est un coup de cœur. Rappelle-toi de ma veste Shérif, qui reste encore la pièce dont je suis la plus fière, c’était la même créatrice! Son style est hyper pointu, elle fait peu de patrons, mais à chaque fois ce sont des modèles uniques, inscrit dans une mode durable, toujours un côté street qui me correspond tout à fait.

Ce blouson est initialement prévu pour du simili, mais en fait tous les tissus avec un peu de tenue lui vont bien : wax, gabardine, un jersey épais en remplaçant les poignets et la ceinture par du bord-côte, velours, … Je le vois bien aussi dans une toile façon survet’ Elesse ou Fila, comme quand on était gosse! Les finitions sont parfaites et professionnelles, c’est un boulot de folie de la part de Julie! Je n’imagine pas combien de temps il faut pour produire un tel patron… Bravo Julie!

Pour ma version, j’ai choisi de faire les manches en simili noir, et le corps en lainage fin marron chiné. Les poignets et ceinture sont en lainage, et la parmenture et l’intérieure du col en simili. Je dois t’avouer un truc : je déteste coudre du simili, c’est pour cela que j’ai décidé de ne faire que les manches, et franchement ça rend trop bien, mieux que si j’avais décidé de tout faire en lainage ou en simili. La doublure est en wax évidemment, mais on ne la voit pas trop.

Attention pour les zip, les tailles demandées dans le patron ne sont pas toujours les tailles standards des magasins, et encore plus en fonction des modifications! Par exemple, pour ma taille 40, il faut un zip de 67 cm, or, ça n’existe pas, c’est soit 65 soit 70, et comme je voulais l’allonger un peu, j’ai rajouter 3 cm, et tout s’emboîtait parfaitement. De même pour les poches, il faut 3 zip de 13 cm, or c’est 12 cm ou 15 cm je crois, donc je conseille d’acheter 15 cm, et de réduire le Zip en le prenant dans la couture. En fait, il vaut mieux avoir plus long que plus court. Autre modif : j’ai allongé les manches de 2 cm car je suis grande (1m76), mais en fait je n’avais pas besoin je pense…

Par ici les photos!

edfedfedfedfedfedf

 

 

Projet 100 : Le kimono Julia FIBRE MOOD

Hellooooo!!!

L’heure est grave, je publie mon 100e article sur des fringues cousues. Sachant que je ne publie pas tout ce que je couds, j’ai donc environ 140 nouvelles fringues cousues par mes petites mains. C’est hallucinant ! En deux ans et demi de couture! WTF?! Cette garde-robe déborde ! Quand on aime… Avant c’était pareil mais j’allais chez H&M et Zara. Donc y’a du progrès !

Le truc chouette, c’est que je passe ce 100e article avec le magazine Fibremood, que j’adore. C’est un magazine sorti il y a 6 mois environ. J’ai eu la chance de recevoir les deux premiers numéros, et là coup de cœur ! Du coup je viens d’acheter le troisième. Il sort tous les 3 mois, les modèles sont modernes, bien coupés, la présentation n’est pas ringarde, contrairement à tous les autres magazines de couture. Il y a une vraie ligne éditoriale pointue et actuelle++. Je suis conquise, et j’ai envie de coudre tous les modèles de chaque numéro. Bref, je vais les collectionner ces bouquins, c’est sûr ! Je n’achète plus du tout les autres! Exit les magazines illisibles et poussiéreux, mon cœur est pris par fibremood à présent. De plus, c’est un nouveau magazine, il a donc besoin de soutien pour vivre et se développer, alors si le cœur vous en dit, foncez l’acheter pour soutenir cette belle initiative ! C’est nécessaire ! Vous pouvez prendre un petit abonnement ici par exemple.

Pour une première rencontre avec Fibremood, vous pouvez aussi aller voir les patrons gratuits offerts en pdf ici. Mon kimono Julia du jour est d’ailleurs gratuit ! Merci merci Fibremood!

Aucune difficulté pour coudre ce kimono Julia. Les surpiqûres sont un peu longues, mais rien de dramatique. J’ai adoré le coudre, en wax, tout s’emboîte parfaitement et comme j’ai choisi du coton pas très fluide, je n’ai rien thermocollé.

J’adore le style de ce kimono bien long (raccourcissez-le si vous êtes petites, je mesure 1m76 et je le trouve à ma taille, alors que d’habitude tout est toujours trop court.)

Il doit être canon aussi dans un tissu fluide et vaporeux, qui bouge quand on marche, ou dans un velours foncé pour une touche classe en soirée. J’ai vu la version courte en jacquard dans la mercerie chez Tilly, et j’ai craqué ! Ce sera ma prochaine version !

J’espère vous avoir convaincu.e.s de suivre et soutenir Fibremood.

A bientôt !

Projet 99 : l’irrésistible Teddy des BG

Hellooooo !

Aujourd’hui ça parle couture pour homme avec la seule et unique marque de patrons indépendante pour homme, les BG! On adore tou.te.s leur univers barré, second degré, avec des pièces classiques revisitées. Les vêtements les BG vont à tous les hommes ( et femmes, la preuve!); et en fonction du tissu, on peut se la jouer classique, casual, ou carrément déluré.e ! Merci à Olivier et David, les créateurs fous, d’avoir dépoussiéré la couture pour hommes ! C’est d’ailleurs Olivier que tu vas voir sur toute cette série de photos.

J’ai rencontré Olivier (<- lien vers son instagram) il y a quelques temps déjà, car on est presque voisins. Un homme qui coud, ça se repère, et si en plus il n’a aucune limite dans le choix des tissus, alors là je fond! Il peut coudre du lamé or, du wax, de la fausse fourrure, de l’écossais, tout passe sur son dos, et tout lui va! Et comme il habite à Saint-Denis, forcément on a matché direct!

J’attendais le patron de ce Teddy avec impatience, pour mon Alex, mais finalement, en essayant celui d’Olivier, je l’ai plutôt cousu pour moi! #egoiste . Ne t’inquiète pas, celui d’Alex arrivera bientôt ! Mais cette coupe passe bien en unisexe je trouve!

Il est tout doublé, les pièces tombent parfaitement, et la notice de montage est limpide. J’ai eu peur des poches paysannes, de la poche zippée, mais en fait c’est si simple quand on est si bien accompagné ! Aucun problème, un bonheur à coudre même ! et les détails sont à tomber! (poches intérieures, poche sur la manche avec un zip, …)

J’ai juste dû réajuster mon bord-côte à l’encolure qui était un peu lâche, l’élasticité change en fonction de la marque, donc j’ai décousu et retiré 2 cm de bord-côte, puis tout était parfait !

Bref, je conseille ce Teddy, le mien est tout doublé (la doublure est prévue dans le patron), en wax, et Olivier nous a fait une version été (ou feignasse) non doublé, en wax aussi. Tu peux voir plein d’autres versions, en lainage par exemple, sur son insta.

J’espère t’avoir donné envie de le coudre, pour toi, ton mec, ta meuf, tes ados, tes grands-parents! Fonce, il est dingue ce teddy! Si tu es débutant.e plus plus, c’est bon, ce sera ton challenge de l’année, et je suis sûre que tu vas y arriver!

Projet 98 : graouuuuuuu

Hello!

J’ai cousu un manteau Gérard de République du chiffon en fourrure léopard ! Oui oui! Le mauvais goût est en moi! Super risqué sur une blonde trentenaire… Mon mec m’a dit que ça faisait cougar, puis prostituée, puis 50 cent, puis Catherine Deneuve… Bref, je ne l’ai évidemment pas écouté, j’ai foncé, et je suis ravie !!!!!

Le patron du manteau Gérard a au moins 4 ans, c’est un peu un must have, il est indémodable et convient à tous les tissus, même les plus fous. J’ai déjà fait une version en laine bouillie rouge ici, et en moumoute blanche là. Je les mets tout le temps, c’est vraiment un patron facile à vivre. J’ai cousu une taille M, et j’ai rallongé le corps de 10 cm et les bras de 4 cm. J’ai posé des poches plaquées, pas osé les poches paysannes sur de la moumoute infernale…

Le tissu léopard fausse fourrure vient de chez Bennytex. Pas sur internet, je suis allée directement à l’entrepôt pour voir mon copain Ali ! Il connaît toutes les couturières de France Ali, c’est une vraie star! On l’adore toutes! Il est beau, doux (on reparle du tissu là, plus d’Ali !), Hyper chaud, doublé contrecollé en nubuck. En fait je n’avais pas besoin de mettre une doublure tellement l’envers est joli, mais les finitions sont plus faciles en posant une doublure alors j’ai mis un tissu fin marron foncé.

Cette moumoute est certes canon, mais à coudre : au secours!!!!! Parfois il faut passer 4 épaisseurs sous le pied de biche de fourrure doublée nubuck ! Tu te rends compte ?! J’ai cassé 2 aiguilles, mais sinon ma machine avale tout sans broncher… Par contre, oublie le fer à repasser, tu risques de coller tous les poils ensemble !

Question style, on a déjà dit que la moumoute léo c’est dangereux. Du coup faut décaler un max! Quitte à aller dans le mauvais goût, autant y aller à fond! Gros mix de motifs et de couleurs : chaussettes rouges à paillettes, écharpe verte à carreaux, sac en velours vert et baskets. J’ai peur de rien. Et je trouve que ça marche! Ça désacralise bien le côté bourgeoise du 16ème, et les baskets donnent même un côté sport hype. Bref, je suis fan!!!!!

Choukrane beaucoup de m’avoir lu, vu, suivi, et à très vite pour de nouveaux attentats à la mode!

Projet 97 : Brune spider web

Hello!

Tête étrange de circonstance, je suis dans une exposition des plus bizarres au Palais de Tokyo : ON AIR. Première salle : des toiles d’araignées, il paraît que 400 bestioles tissent leurs toiles ici. Arachnophobes, fuyez! Lire la suite de « Projet 97 : Brune spider web »

Projet 96 : I am Artemis

Hellooooooo!

Je te vois venir, tu vas me dire « mais t’as cousu combien de manteau ? T’en a pas assez? »… Et tu aurais parfaitement raison… J’ai cousu un manteau Gérard bordeaux, un manteau Gérard en moumoute blanche, un manteau Raymond jaune soleil (ou jaune Endométriose ;-)), un manteau Riga gris tout chaud, un Sapporo noir, un Sapporo vert,… Et d’autres non postés. En tout j’ai 3 manteaux rouges bordeaux et encore un lainage rouge qui attend d’être coupé. Une vraie addiction manteaunesque, mes placards les rejettent eux-mêmes tellement ils n’en peuvent plus! J’te jure, je les range tous bien sur un cintre, et le soir quand je rentre j’en trouve deux decintrés, par terre, comme si mon dressing les expulsait en me disant c’est bon y’en a marre! Mais mon dressing va devoir s’y faire car j’ai encore 7 lainages qui attendent d’être transformés en jolis manteaux tout chauds :-). Lire la suite de « Projet 96 : I am Artemis »