Projet 83 : Reeta by named clothing

Helloooooo

J’ai cousu une robe de ouf! Comme toujours chez named clothing, les patrons sont compliqués mais parfaits. J’ai donc mis du temps à la coudre, il y a beaucoup de détails, des surpiqûres… Parlant de surpiqûres,les miennes sont rouges! Ce n’était pas l’idée du siècle, mais on ne les voit pas beaucoup, donc ce n’est pas dramatique… J’ai mis des pressions pour éviter les trop nombreuses boutonnières, mais en fait il fallait quand même faire deux boutonnières pour passer un cordon autour de la taille. D’ailleurs, j’ai triché, j’ai utilisé du biais pour faire mon tuyau pour passer mon lien de taille, plutôt que de le faire avec ma viscose toute mille de l’enfer. J’ai coupé un 40, comme d’habitude, tout va bien. Cette robe c’est le top confort! Mon mec la déteste !

Publicités

Projet 82 : Alex Morris

Bonjour!!!!

J’ai cousu pour Alex!!!! Ça n’arrive pas souvent faut le noter! Voici donc la chemise Morris du magazine la maison Victor, un hors série spécial homme. Évidemment, on a mis un peu de wax, un beau wax traditionnel, pas chinois (yeyyyyyy), ramené du Burkina. Le reste c’est un coton genre lange ou double gaze des Coupons de Saint-Pierre. Tissu qui m’a d’ailleurs bien fait galèrer…

Le patron : j’ai suivi le tableau des mesures et il taille parfaitement. J’ai allongé le corps car j’aime les hauts longs pour les hommes. J’ai aussi allongé les manches, pour être sûre de ne pas avoir de mauvaise surprise à la fin. Mieux vaut trop long (rattrapable) que trop court (irrattrapable).

La couture : je n’ai pas doublé le haut du dos comme préconisé car avec ma surjeteuse mes finitions sont soignées, plus besoin de les cacher. Pas de difficulté pour Morris, sauf cette fucking patte de boutonnage du milieu devant. D’abord, il faut thermocoller le haut, juste à l’endroit de la fente, du coup on voit un peu de thermocollant sur l’envers et c’est bof. Ensuite, mon choix de tissu ne m’a pas facilité la tâche. Le wax, un bonheur à coudre comme d’habitude. Mais la double gaze avec du wax, au secours! Le tissu gris est mou, s’étire facilement, n’a pas de tenue, tout le contraire du wax, et j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois, et jouer du decoud-vite pour obtenir un truc mettable. Donc pour la prochaine fois, je prendrai deux tissus de même tenue. Enfin, j’ai mis des pressions à la place des vrais boutons, car j’ai un stock hallucinant à écouler, et aussi parce que c’est rapide, facile, et joli.

Projet 81 : la rumeur gronde (tu verras que mon titre est approprié)

Helloooo

Je sais ce que tu vas me dire : encore du wax? Mais y’a pas que le wax dans la vie?! Et bien si, dans la mienne, c’est ça, et je rêve en waxicolore. Je n’y peux rien, c’est en moi depuis 15 ans, mon premier voyage au Mali, et chaque nouveau patron, je le pense d’abord en wax, et si ce n’est pas possible, alors je passe à un autre tissu. Mais mon premier choix sera toujours le wax.

Même si je fais la promotion de ce tissu, je suis contre l’exploitation qu’en fait depuis quelques années la fast fashion et la haute couture. Les marques utilisent du wax qui ne vient pas d’Afrique mais de Chine pour la fast fashion, et d’Italie ou de Hollande pour la haute couture, et les couturiers ne sont pas du tout africains. Ils s’en fichent royalement de l’Afrique, ils pensent tendance donc fric. Les mannequins sont presques toutes blanches sur les podium, toutes en wax, triste image et indignation totale dans ma tête. Là, c’est un exemple typique d’appropriation culturelle et c’est immonde. Tu veux porter du wax? Pitié pas de grosses marques… Je sais que si tu me lis, tu couds, donc ya des chances que tu sois d’accord avec moi, mais j’avais vraiment envie de le dire et de l’écrire quelque part.

Par contre, je n’ai toujours pas d’adresse pour acheter des pagnes 100% africains, mes tissus sont hélas chinois, même si je les achète pour la plupart au Burkina. Une pensée pour Thomas Sankara qui ne portait que du coton burkinabè, et qui rêvait que tout son peuple ait la possibilité de faire de même…

Je me suis égarée là… On parle de quoi au fait sur ce blog? De couture? Ha ok, parlons couture alors.

Voici mon top rumer, un patron issu du magazine la maison Victor de mars avril 2018, une vraie bombe ce numéro ! Je l’ai coupé en 38 car d’habitude ça taille grand, mais là il serre un peu… J’aurai dû faire ma taille habituelle : un 40. J’ai allongé le buste de 5 cm car je suis grande. J’ai descendu l’encolure de 2 cm car je trouvais la mannequin trop étouffée sur les photos. Voilà !!!!!!! Pas de difficulté, ça roule tout seul! Un Zip invisible dans le dos et c’est parti.

Projet 80 : Nina wax

Hello!

Ça faisait longtemps que je n’avais rien écrit par ici, car je passais un concours de dingue : l’agrégation de mathématiques. En plus de mon travail à temps plein, j’ai suivi des cours à la fac et travaillé comme une folle pendant presque deux ans, et les 6 derniers mois furent encore plus intenses… Du coup, grosse frustration, car plus de couture pendant des semaines, et surtout gros manque de wax. Mais j’ai réussi!!! Donc attention les yeux ça va waxer vener !!!!! Et ça, sur presque tous mes prochains articles !

Voici donc ma super combinaison Nina de Wear lemonade, j’ai pris un gros risque en coupant ce wax, mais finalement j’adore!!!!!

Le patron : j’avais déjà cousu une version plus sobre, noire, visible ici et j’avais dû faire quelques modifications. J’ai retracé les poches en ajoutant 4 cm en haut, pour qu’elles soient moins tombantes, et j’ai affiné au niveau des cuisses les poches et les jambes devant et dos pour atténuer l’effet culotte de cheval.

Le tissu : un wax de folie acheté chez les grossistes d’Aubervilliers ! Des km de wax à petits prix, un vrai lieu de perdition. Je m’interdis d’y retourner…. La dernière fois je suis revenue avec 20 m de tissu…

Les photos ne sont pas top, ça rend mieux en vrai, c’est toujours un supplice pour moi les photos, je ne m’y habituerai jamais…

Projet 79 : Paulette by cousette saperlipopette

Paulette Cousette (15)Hello!!!!

Si tu cherches des titres d’articles bien pourris, alors tu es sur le bon blog! Mais on n’y trouve pas seulement cela, on y trouve aussi des pépites de patron, et cette fois j’avoue que je suis tombée sur le numéro 1 du hit parade des patrons de couture : le patron PAuLeTtE de CoUsEtTe.  Une pure merveille! Il est si original avec ses plis sur les épaules (d’où Paulette, épaulette, enfin t’as pigé quoi! ils sont beaucoup plus forts que moi cousette en jeux de mots et calembours). Les manches chauve-souris font que tes aisselles respirent, oui oui, tellement confort, que j’étais à deux doigts de le coudre dans du synthétique, la coupe large m’assure de ne pas avoir d’auréole en fin de journée. Non mais parce que je suis prof, moi! Je passe ma journée à lever les bras devant un tableau, j’ai entre 30 et 60 étudiants qui me regardent, donc pour moi les fringues boulot compatibles sont les fringues qui ne montrent pas que je transpire et les jupes pas trop courtes qui ne montrent pas ma culotte quand j’efface le tableau. #vismaviedeprof

Bon allez, parlons de choses sérieuses :

Le patron : il est en version papier, il y a peu de pièces à décalquer, un pur kiffe. Il taille bien, j’ai suivi le tableau des mesures et tout va bien.

La couture : un vrai régal! J’ai fait ma première fente dans le dos finger in the nose, tout est clair, bien expliqué, du cup je me suis bien appliquée pour les finitions et je trouve que mon top Paulette a l’air d’un vêtement fait par une professionnelle! oui rien que ça!

Le tissu : Mais oui!!!! Parlons du tissu!!!!! Il vient aussi de chez Cousette, et porte le nom de « abstract mountain black », tout un poème. Tu peux le trouver ici. C’est une viscose douce, fluide, mais facile à coudre, ce qui est un peu exceptionnel pour une viscose. Elle est de plus facile à repasser et ne froisse que très peu, bref, il m’en faut encore plus plus plus! je veux tout le stock! Je pense sérieusement à l’acheter en brique, je suis un peu amoureuse de cette couleur.

et hop les photos!

Paulette Cousette (26)Paulette Cousette (29)Paulette Cousette (20)Paulette Cousette (21)paulette cousette 1

 

Projet 78 : Holà Chica!

Holà!

Voici un post rapide pour vous parler de ma robe Chica du magazine La Maison Victor de Janvier/Février 2018. Quand j’ai vu cette robe, j’ai flashé : j’adore les robes informes en sweat, quand tu as la flemme le matin, que tu ne sais pas quoi mettre, que tu veux avoir l’impression de passer la journée avec ta couette sans que ça se voit, il te faut une robe sweat. Tu enfiles ça rapido, tu mets des collants sympas et c’est parti!

Le patron : tout va bien, rien à dire, tout tombe parfaitement, il se réalise avec une facilité déconcertante. J’ai viré les poches (j’ai dû les découdre, et découdre sur du sweat, au secours!!!!!!!), car comme j’ai des hanches, je trouve que ça ajoute du volume là où je veux en enlever. J’ai coupé une taille 38 pour mon 40 habituel.

Le tissu : un superbe sweat bio label oekotex de chez les tissus du chien vert. J’adore l’idée de porter un tissu sans produit chimique, car nos vêtements du quotidien nous empoisonnent un peu. Et j’adore surtout l’idée que personne (j’espère, c’est ce qu’ils disent) n’a été exploité dans la réalisation complète de ce produit.

La couture : j’ai tout monté à la surjeteuse, un kiffe! Non mais vraiment, je ne peux plus me passer de ma ELNA 664 pro, les finitions sont dingues. J’ai bien suivi la notice de montage, et j’ai cousu l’ourlet du bas de la robe à la main comme préconisé. Je hais les finitions à la main, mais là j’ai adoré, le résultat est tellement top, que ça vaut le coupe de passer 30 minutes sur un point de chausson. J’ai aussi fixé la parmenture à la main.

Hop, par ici les photos sous -5°C!

Projet 77 : le fameux pull Fenna!

Hey!!!

Voici mon patron coup de cœur du moment : le pull Fenna de La Maison Victor. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, c’est magazine qui sort tous les deux mois dans les kiosques. On peut aussi le trouver sur internet.

Je ne couds pas trop en ce moment mais ce sweat à empiècements me faisait de l’oeil avec trop d’insistance. Pour le coudre, aucun problème, c’est vraiment simple, surtout qu’avec ma nouvelle surjeteuse les finitions sont très propres. En plus j’ai pu utiliser plein de chutes car il y a pas mal de petites pièces. Par contre j’ai rallongé le buste de 6 cm et les manches de 4 cm car je suis grande. Il tombe pile poil ainsi.

En fait le plus difficile c’est de vous faire des photos ! Je déteste cette partie! En plus c’est l’hiver en ce moment donc v’la la galère ! Il fait si froid que je ne reste pas plus de 5 minutes dehors, je ne suis pas une fille du froid, je fais tout pour déménager dans une grande ville dans un pays chaud. Bref, tout ça pour dire qu’on a eu l’idée du métro, mais qu’on n’a que mon téléphone comme appareil photo, donc le réglage de la lumière est tout moisi. Re-bref, blogguer en hiver c’est mission impossible. Voici tout de même quelques pics qui vous donneront une idée du pull, et j’espère vous donner envie de le coudre!